HONORAIRES

Les honoraires sont déterminés en toute transparence, préalablement à toute démarche de l’avocat et à toute facturation.

 

Conformément au principe déontologique de désintéressement des avocats, les honoraires correspondent strictement au travail fourni par l'avocat. 

L'avocat n'est en effet pas un commerçant, mais un auxiliaire de justice soumis à une déontologie stricte, chargé par un justiciable de la défense de ses intérêts. 

Suivant les dispositions du Règlement Intérieur National de la Profession d’Avocat, les honoraires sont fixés en considération notamment de la difficulté de l’affaire, des procédures à engager (procédure amiable, gracieuse, hiérarchique, juridictionnelle, en exécution, etc.), mais aussi en tenant compte des ressources financières du justiciable.

Pour adapter les honoraires aux moyens du justiciable, il est possible de prévoir leur règlement en plusieurs échéances, ainsi que de convenir d'honoraires de résultat correspondant à un pourcentage des sommes qui pourront être obtenues à l'issue du procès.

Suivant les règles déontologiques de la profession, les honoraires de résultat ne sauraient constituer la seule rémunération de l'avocat et doivent donc être complémentaires à des honoraires fixes.